uKanDanz à Tartas

Une claque disais-je

C’était sans compter sur ce tant attendu concert en bonne et due forme.
Après les avoir vus jouer à l’iBoat en trop petit comité et dans une salle bien exigüe pour la densité et la variété des thèmes abordés, j’attendais de les voir s’épanouir dans un contexte plus à propos.
C’est désormais chose faite en clôture du festival fest’Afrik, à Tartas, dans les Landes, en ce samedi 10 août.

Le public semblait vouloir finir en beauté, et à minuit trente, il a plaidé sa cause, semblant dès, les premières notes, prendre au pied de la lettre le dicton : “uKanDanz”.
“C’est des malades !”, pensais-je tout au long de la démonstration partagée. Un rock brut, aux habiles reflex Jazz, et d’authentiques incantations éthiopiennes  ont su gaiement enivrer la foule par de savants sauts d’humeur.

Plus de 2 heures de shoot d’énergie pure !

Voir aussi